*
Jasmin à Madame Charles Bouchereau, marraine de la nouvelle cloche de l'église de Port Sainte Foy baptisée le 26 mars 1857. On retrouve les premiers vers gravés sur la cloche à Port Sainte Foy.


La pèrla de Senta-Fe-la-Granda

Pèrla de Senta-Fe, domaisèla mainada

Que cadun bèu dels uelhs, en me balhant anuech

Aquela corona emperlada,

Me fasetz urós coma un rey ;

Mai cent còps mai urós serà, dins la capèla,

Aquel que poirrà mètre, al mitan del parfum,

Miltre et flors d'irangèr sur vòstre front d'angèla

Cande coma lo cièl, un bèl matin de junh !

 

(Senta-Fe-la-Granda, lo 9 Novembre 1856)

                         --ooOoo--

La perle de Sainte-Foy-la-Grande

Perle de Sainte-Foy, jeune demoiselle
Que chacun boit des yeux, en me donnant aujourd'hui
Cette couronne avec des perles,
Vous me faites heureux comme un roi;
Mais sera cent fois plus heureux, dans la chapelle,
Celui qui pourra mettre, au milieu du parfum,
Myrte et fleurs d'oranger sur votre front d'ange
Pur comme le ciel, un beau matin de juin.

(Sainte-Foy-la-Grande, le 9 novembre 1856)

               © 2008 - 2017 - Sabine Sicaud- Webmestre Guy Rancourt - Gestion des données Anne Brunelle - Gestion informatique Robert Gastaud - Conseil