*






Nombre de visiteurs

TotalTotal690757
Facebook Image

Tout de moi me trompe : tu danses

Si tu marches ! Ton corps de miel

N’a nulle humaine ressemblance.

Tu sembles immatériel

À mon regard. Et ta présence

S’enveloppe de ce silence

Qui rêve, altier et sensuel,

Dans la solennité du ciel…

In L’Honneur de souffrir (1927)

               © 2008 - 2017 - Sabine Sicaud- Webmestre Guy Rancourt - Gestion des données Anne Brunelle - Gestion informatique Robert Gastaud - Conseil